Skip to main content
soirée-etudiante-fraternité-américaine

NOS PIRES VOISINS 2 : ce que nous avons pensé du film

Vous pensiez incarner le joli duo de Mac et Kelly Radner, un jeune couple trentenaire venant d’accueillir la naissance de leur premier enfant qui prend rapidement la décision de s’installer dans une charmante maison à l’abri du regard et de l’indiscrétion de leurs nouveaux voisins ? Nous espérons que tout se passe bien pour vous, car ce n’est malheureusement pas le cas pour Mac et Kelly…

Lorsqu’ils découvrent que leurs nouveaux voisins ne sont autres que les membres d’une confrérie étudiante, ils comprennent que le choix de leur nouvelle maison était quelque peu prématuré. Si dans Nos pires voisins 1, sorti en 2014, les soirées arrosées menées par personne d’autres que Zac Efron et des jeunes étudiants valsent entre consommation de cannabis et abus sexuels, dans le deuxième volet, qui vient tout juste de sortir (le 6 juillet), c’est au tour d’une sororité étudiante formée de jeunes adolescentes déchainées d’emménager aux côtés du jeune couple. Les soirées finissent à 6h du matin, outre le bruit, les litres d’alcool s’écoulant devant la maison ne se comptent plus et la vie du jeune couple devient un enfer. Entre humour et débordements, les décalages absurdes entre le couple trentenaire et les jeunes fêtards vous feront rire pour certains, et réfléchir pour d’autres.

Vous avez vécu une situation similaire : venez-vite la partager en déposant un avis sur apimka.fr afin d’en les futurs habitants. Vous voulez éviter de commettre la même erreur que Mac et Kelly : rendez vous sur www.apimka.fr afin de consulter les avis des anciens occupants ainsi que de nombreuses informations de proximité.